La ponction thoracique

    Votre médecin a proposé, suite à l’examen de l’ensemble du dossier clinique et radiologique, la réalisation d’une ponction sous scanner qui sera pratiquée avec votre consentement.

    Une information vous est fournie sur le déroulement de l’examen et de ses suites.

    N’hésitez pas à nous interroger à nouveau pour tout renseignement complémentaire.

    Cette ponction est réalisée en accord avec le médecin radiologue pour répondre au problème diagnostic posé par votre pathologie afin de mettre en œuvre un traitement adapté.

    Parfois, ces ponctions ne donnent pas toutes les réponses nécessaires.

    De quoi s’agit-il ? :

    L’examen consiste à ponctionner la lésion thoracique que vous présentez à l’aide d’une aiguille coupante ou non coupante et de réaliser une prélèvement à ce niveau qui sera confié au laboratoire d’anatomo-pathologie lequel donnera ses conclusions dans un délai de 3 jours minimum. Cette technique utilise les rayons X pour le repérage. Les doses d’irradiations sont faibles étant donné le faible balayage réalisé au cours du repérage.

    Déroulement de l’examen :

    L’examen est réalisé en position allongée, la peau est désinfectée, puis une anesthésie locale est réalisée, l’aiguille à biopsie est alors mise en place et la biopsie est réalisée.

    Au cours de la progression, sous contrôle scanographique de l’aiguille, certaines sensations douloureuses peuvent intervenir.

    Quelles complications peuvent survenir au cours ou après l’examen :

    Deux types de complications sont à connaître :

    1- Les complications à type de pneumothorax : c’est-à-dire un décollement de la plèvre.

    Ce décollement peut être mineur ou plus sévère.

    Dans certains cas, un drainage peut être réalisé, si le pneumothorax est trop important. Ce décollement pleural aérique peut survenir dans les 24 H après la ponction, c’est pourquoi, après votre retour à domicile, toute douleur thoracique ou essoufflement nécessitera la réalisation en urgence, sans délai d’une radiographie de thorax, celle-ci pourra être pratiquée à la Clinique Médipole 24 h / 24.

    Au cours de la surveillance après la ponction (entre 2 et 4 H dans le service du scanner), si le décollement pleural aérique est jugé trop important, une hospitalisation sera alors nécessaire.

    2- Les complications hémorragiques : (c’est pourquoi nous avons demandé la réalisation d’un bilan de coagulation avant la ponction) qui peuvent être de 2 types, soit intra-pulmonaires, soit un crachat hémorragique le soir ou le lendemain après la ponction (sans conséquence dans la majorité des cas).

    Par ailleurs, de manière exceptionnelle, un essaimage sur le trajet de ponction peut survenir de manière tardive.

    Résultat

    Le résultat de l’examen sera donné par le laboratoire d’anatomo-pathologie dans un délai de 3 jours environ. Le résultat sera directement communiqué à votre médecin prescripteur.

    Avant l’examen vous devez absolument nous dire, si :    

    • vous avez des risques particuliers de saigner.
    • vous avez une maladie du sang ou des saignements fréquents ou prolongé (du nez par exemple) ?
    • vous prenez un traitement fluidifiant le sang (anti-coagulant ou anti-agrégant plaquettairetype Aspirine, Asasantine, Kardégic, Persantine, Plavix, Préviscan, Duoplavin, Sintrom,Solupsan, Ticlid, Efient, Brilique…) ou souvent de l’Aspirine contre le mal de tête ?  Si oui, il pourrait être nécessaire d’arrêter ce traitement avant l’examen : nous vous préciserons combien de temps.
    • voue êtes allergique à certains médicaments ou pommades ou êtes-vous asthmatique ?
    •  vous avez mal toléré un examen radiologique ?
    •  vous avez eu récemment une infection (fièvre, mal de gorge)ou des soins dentaires ?
    •  vous êtes enceinte ou susceptible de l’être ? Allaitez-vous ?